Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/2bbfa3a08a5bf9e1dafc0c051cc302b7/sites/saffrance.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/2bbfa3a08a5bf9e1dafc0c051cc302b7/sites/saffrance.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308
Actualites - SAF France - SAF France Actualites - SAF France

Nouvelle étude JAMA sur l’impact des petites consommations durant la grossesse

Une nouvelle étude du JAMA publiée en avril 2022 auprès de 135 enfants exposés à un niveau modeste d’alcool in utéro (comparé à un groupe témoin de 135 autres enfants n’ayant jamais été exposés) montre une anisotropie fractionnelle (mesure de la qualité des fibres nerveuses de la substance blanche) plus basse et davantage de problèmes comportementaux externalisés (agressivité et hyperactivité).

Nouvelle étude JAMA
Nouvelle étude JAMA sur les petites consommations d’alcool durant la grossesse

Ces résultats suggèrent qu’une exposition à l’alcool in utéro, même de faible intensité, a des effets mesurables sur la structure du cerveau de l’enfant et appui les recommandations médicales actuelles de ne pas boire d’alcool durant la grossesse.

Cette nouvelle étude vient renforcer l’idée que pour faire respecter le droit des enfants à naître égaux, il il faut mettre beaucoup plus de moyens dans l’information à l’école sur les dangers de l’alcool durant la grossesse, la prévention des futurs parents, le diagnostic et l’accompagnement des personnes porteuses de TCAF. Rappelons que l’unique centre de diagnostic se trouve à La Réunion alors que ce problème touche 15 000 enfants chaque année partout en France et que près de 1,3 million de français vivent avec des Troubles Causés par l’Alcoolisation Foetale le plus souvent sans diagnostic.

Le SAFTHON, campagne événementielle et solidaire, contribue par ses 260 actions annuelles, à faire avancer la connaissance de ce problème largement sous-estimé. En soutenant SAF France, nous pouvons en 5 ans, réduire drastiquement le nombre d’enfants atteints et agir concrètement pour le droit des enfants et des femmes.https://www.jim.fr/…/alcool_et…/document_actu_med.phtmlhttps://www.pourquoidocteur.fr/…/39062-Boire-d-alcool…https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35380644/#AlcoolGrossesseAGISSONS#saffrance#safthon#maternité#Parentalité#prévention

COVID19 – SAF France se mobilise pour les mamans en souffrance

** COVID19 – SAF France se mobilise pour les mamans en souffrance **

SAF France souhaite apporter son soutien aux femmes enceintes qui traversent actuellement des moments difficiles, éprouvants, instables au sein de leur foyer.

➡️Vous êtes enceinte et votre situation ne vous permet pas d’arrêter de consommer de l’alcool ?

➡️Vous souhaitez aider une de vos proches qui ne peut pas s’arrêter de consommer de l’alcool pendant sa grossesse,

Notre équipe d’accompagnement vous propose une écoute active et soutenante pour mieux traverser cette période.

Une cellule d’écoute est disponible au 06 92 39 58 56 ou au 06 92 01 38 21 ou en en MP du lundi au vendredi de 9 h à 16 h #AlcoolGrossesseParlonsEn

 

 

 

Alcool et grossesse : Trop peu de professionnels en parlent

Les membres de SAF France constatent aujourd’hui que les mamans accompagnées par l’association sont encore trop nombreuses à relater qu’aucun professionnel ne leur a parlé d’alcool pendant leur grossesse (contrairement au tabac). Il existe encore des freins à parler du sujet anxiogène et tabou qu’est la consommation d’alcool pendant la grossesse.

Partant de ce constat, SAF France a voulu axé ses démarches sur l’information et la sensibilisation des professionnels de santé et deux résultats en sont ressortis :

  • Plus d’une trentaine d’événements verront le jour dans les maternités, cliniques, hôpitaux en France métropolitaine et une centaine dans les DROM dans le cadre du SAFTHON, le 9 septembre. Cette année, le nombre de région a participé au SAFTHON a triplé par rapport à l’année précédente, passant de 3 à 9.  Une véritable prise de conscience s’opère. Lien vers le programme du SAFTHON 2019
  • Les experts de SAF France ont réalisé une fiche mémo pour tous les professionnels de santé pouvant être en contact avec des femmes. Basée sur le guide « Alcool et grossesse, parlons-en – Guide à l’usage des professionnels », cette fiche donne les clés pour réussir à aborder ce sujet anxiogène et tabou. Elle est téléchargeable et imprimable sur le site internet saffrance.com Fiche Memo

Le contenu de la fiche mémo est tiré du Guide à l’usage des professionnels, édité par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé, auquel SAF France a participé à l’élaboration. Ce guide manquant de visibilité, les experts de SAF France ont souhaité retravailler la forme en Fiche Mémo pratique afin de le rendre plus accessible aux professionnels de santé.

Des fiches supplémentaires seront déclinées selon les différents chapitres du Guide

Stage ou alternance : Chef.fe de projet éditoriaux et social media 

  • Durée : stage : 6 à 9 mois / alternance : 1 an 
  • Date de début : À partir de janvier/février 2024.
  • Lieu : Siège de SAF France à La Réunion ou en remote si suffisamment autonome. 
  • Service : Communication
  • Rémunération : Indemnité légale + frais kilométrique (en fonction du lieu d’habitation sur l’île) ou Pass Navigo si déplacement vers un lieu de coworking à Paris. 

SAF France, une association dédiée à la prévention du Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF), est un acteur majeur dans la sensibilisation aux troubles causés par l’alcoolisation fœtale. Dans le cadre de nos activités de communication, nous recherchons un(e) stagiaire passionné(e) et dynamique pour rejoindre notre équipe.

Missions

  1. Gestion de Projet – Campagne nationale « Tables Jaunes » :
    • Coordonner les initiatives de communication pour la campagne « Tables Jaunes » 
    • Contribuer à la création et à la diffusion de contenus sensibilisants.
    • Gérer la création des kits de communication. 
    • Collaborer avec diverses parties prenantes pour maximiser l’impact de la campagne.
  1. Communication digitale et création de Contenus :
    • Participer aux choix éditoriaux pour nos plateformes numériques.
    • Rédiger et publier des articles, témoignages, et autres contenus engageants.
    • Gérer la présence en ligne de SAF France et interagir avec notre communauté.
  1. Refonte du site internet ; 
    • Participer activement à la refonte et à l’amélioration du site internet de SAF France.
    • Collaborer avec l’équipe technique et les designers pour un site plus intuitif et engageant.
    • Contribuer à la stratégie de contenu web et à l’optimisation SEO.
  1. Relations Presse (optionnel) :
    • Rédiger et diffuser des communiqués et dossiers de presse au niveau local et national.
    • Organiser et accompagner les interventions médiatiques sur nos activités.

Ce que nous proposons

  • Un environnement stimulant avec la liberté d’innover et de proposer des idées.
  • Une occasion d’élaborer une stratégie de communication digitale diversifiée.
  • Un encadrement bienveillant par notre équipe, tout en offrant de réelles responsabilités.
  • Une immersion au cœur des enjeux de santé publique et sociale.

Profil Recherché

  • Étudiant(e) en journalisme, communication, marketing.
  • Passion pour le monde associatif et engagement social.
  • Expérience en création de contenus, rédaction, ou gestion de projets.
  • Qualités : empathie, curiosité, organisation, créativité, et positivité.

Processus de Sélection

  • Entretien téléphonique avec le président et la responsable de communication de l’association.
  • Rencontre dans nos locaux ou en visio.
  • Test d’écriture.

Candidature

Envoyez votre CV et lettre de motivation à contact@saffrance.com / Objet du mail : offre stage de communication SAF France. 


À propos de SAF France

Fondée en 2009, notre association s’engage activement contre les troubles causés par l’alcoolisation fœtale qui représente la première cause de handicap évitable. Nous œuvrons pour sensibiliser, informer, et soutenir les familles, professionnels et le grand public confrontés à cette problématique, à travers diverses initiatives et partenariats. Notre action s’étend à l’échelle nationale, avec un impact significatif. Le siège de l’association est à la Réunion. 

Plus d’infos : https://bilansafthon.coveragebook.com/b/eb9cdb96d381f0b9

www.saffrance.com

SAF France lance l’Opération « Tables Jaunes » et dévoile une Campagne d’Affichage dans le Métro Parisien – Vers une révolution de la prévention alcool et grossesse !

En tant que pionnière nationale dans la prévention du Syndrome d’Alcoolisation Fœtale, SAF France lance l’opération « Tables Jaunes », conjointement avec l’UMIH et Prévention et Modération, les 17, 18 et 19 novembre, avant la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre. Dans le même élan, une campagne d’affichage notable verra le jour dans le métro parisien du 29 au 5 décembre, anticipant les fêtes de fin d’année, propice à la consommation d’alcool.

Opération « Tables Jaunes » : Sensibilisation au cœur des établissements

Set de table de l’opération Tables Jaunes en héxagone

En plus de la campagne d’affichage soutenue par Thierry Marx président confédérale de l’UMIH, SAF France, avec le soutien de l’UMIH, mettra en lumière la cause dans plus de 430 restaurants, hôtels, cafés et bars à travers la France, grâce à l’opération « Tables Jaunes ». Et plus de 103 établissements à La Réunion grâce au soutien de l’UMIH Réunion : Sets de tables, affiches et t-shirts jaunes de sensibilisation seront déployés.

La carte des établissements participants ici : https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?mid=1n8QseCIsk14t-aKrqFvZadoGvRlKn18&ll=46.63495348305485%2C3.8971746126582425&z=6&fbclid=IwAR1UCQZPOxdKRs_hFxTxhVWvIGAJoIPS3swbUkydn6d8e-g2mLvIxuUi42g&client=safari

Pour Thierry Marx, Président confédéral de l’UMIH « Nous sommes des professionnels garants d’une consommation d’alcool encadrée et responsable. Pour la deuxième année, l’UMIH s’associe à SAF France avec 430 établissements participants à l’opération « Tables jaunes ».  Nous soutenons SAF France, pour mieux sensibiliser nos clients à l’abstinence totale de consommation d’alcool durant la grossesse, afin de protéger nos enfants de nombreux maux totalement évitables ».

Campagne d’affichage : Le métro parisien met en lumière la question de l’alcool pendant la grossesse et le modèle réunionnais 

L’importance de la consommation d’alcool pendant la grossesse est pour la première fois soulignée et avec force dans le métro parisien. Cette initiative porte également fièrement le logo du département de la Réunion, en reconnaissance des efforts collaboratifs réussis avec SAF France. Les actions réalisées à la Réunion ont prouvé leur pertinence. Tandis que 7% des Réunionnaises admettent consommer de l’alcool pendant leur grossesse, ce chiffre monte tragiquement à 27% à l’échelle nationale, et même à 37% en Île-de-France.  

Affiche de la campagne dans le métro parisien pour sensibiliser à l’alcoolisation foetale

L’intégralité de ces données est disponible ici : Lien vers l’étude. 

Face à ces statistiques alarmantes, l’expertise et les retours d’expériences de la Réunion constituent une référence et un modèle à suivre pour l’ensemble du pays. 

À ce titre, M. Melchior, président du Département de la Réunion, souligne : ‘Notre engagement aux côtés de SAF France s’inscrit dans une volonté résolue de partager les bonnes pratiques et d’amplifier l’impact des actions préventives. Loin d’être un enjeu local, la prévention du syndrome d’alcoolisation fœtale est un combat national, que nous sommes déterminés à mener ensemble.’ 

Le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) et les Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (TCAF) : Un enjeu de santé publique majeur

Le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) représente la forme la plus grave des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (TCAF). Ces affections sont la conséquence directe de la consommation d’alcool pendant la grossesse, même en petite quantité. Aujourd’hui, la France est confrontée à une réalité alarmante : chaque année, il est estimé que près de 15 000 enfants naissent avec des TCAF. Ces troubles engendrent des complications à vie, tant sur le plan physique que neurologique, et affectent grandement la qualité de vie des enfants et de leurs familles. Face à cette situation, la mission de SAF France est plus que jamais essentielle : il s’agit d’informer, de prévenir, et de lutter contre ces effets dévastateurs de l’alcool sur les fœtus. Chaque initiative, chaque campagne, chaque action menée vise à réduire la prévalence de ces troubles et à offrir un avenir meilleur à tous les enfants de France et d’ailleurs. 

À propos de SAF France

SAF France est une association dédiée à la prévention du syndrome d’alcoolisation fœtale et des autres troubles causés par l’alcoolisation fœtale. Elle œuvre pour sensibiliser le public, soutenir les familles touchées et promouvoir des initiatives préventives à travers le pays. www.saffrance.com

A propos de l’UMIH

Fédérant 72% des entreprises syndiquées indépendantes, l’UMIH est le premier syndicat patronal du secteur CHRD et l’un des plus importants syndicats patronaux français. L’UMIH est présente et active dans tous les départements français, en métropole et en outre-mer, avec plus de 2 000 élus et 400 collaborateurs qui assurent au quotidien la promotion et la défense des professionnels

Pour plus d’information : www.umih.fr

A propos de Prévention et Modération

Créée en 2019 par Brasseurs de France, la Fédération Française des Spiritueux et la Fédération Française des Vins d’Apéritif, l’association Prévention et Modération a pour mission de fédérer l’ensemble des initiatives des organisations professionnelles en matière de consommation responsable des boissons alcoolisées.

Pour plus d’information : www.preventionetmoderation.org

Journée internationale de lutte contre les Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale 

–  9 septembre 2023 –

Alcool et Grossesse : étude sur la connaissance et les comportements des Français en hexagone et dans les départements ultramarins vis-à-vis du SAF

A l’occasion du 7ème SAFTHON organisé en France autour de la journée Internationale de lutte contre les Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (TCAF), une étude OpinionWay commanditée par l’association SAF France révèle l’évolution de la connaissance des Français sur les dangers et habitudes de consommation d’alcool pendant la grossesse depuis 2020.  Une 2ème étude OpinionWay auprès des nouveaux parents montrent que 27% (moyenne nationale) des femmes continueraient à consommer de l’alcool même en petite quantité pendant leurs grossesses connues.

SAF France a donné le coup d’envoi de la 7ème édition du SAFTHON, le 9 août à la Réunion pour prévenir le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) et les autres TCAF. Ce 4ème Tour de France organisé par l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) avec le soutien de Prévention et Modération, partenaire de SAF France depuis 2019 s’est établi à Nancy le 21 aout, à Dijon le 22 aout, à Puy-en-Velay, le 24 aout, Avignon le 25, Millau le 26, Cognac le 28, Limoge le 29, Tours le 30, Angers, le 31, Saint Brieuc, le 1er septembre, Rouen le 4 septembre, Paris le 8 septembre et Lille le 11 septembre. 

De G à D, Nadia Auzanneau, DG OpinionWay, Denis Lamblin, Président SAFFrance, Laurent Lutse, Président cafes, brasseries, ets de nuit UMIH, David Zénouda, Vice-Président UMIH Nuit Paris IDF

Ces évènements, à la rencontre de la population, des autorités publiques, des entreprises et des médias, ont pour vocation de sensibiliser et d’inciter le plus grand nombre à la prévention de la première cause de handicap mental d’origine non génétique et donc totalement évitable. 3 ans après le début de ces actions nationales, SAF France a souhaité évaluer l’efficacité de son action. En 2023, SAF France a souhaité rééditer l’enquête menée auprès des Français en 2020 pour mesurer les évolutions intervenues en termes de connaissance et de comportement. D’autre part, SAF France a commandité une deuxième étude sur 1001 parents d’enfants de moins de 3 ans en métropole et 505 parents des DROM afin d’étayer les connaissances et comportements des nouveaux parents en France. 

Entre 2020 et 2023, partout en France, les connaissances sur les dangers liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse. L’étude OpinionWay -1- (voir méthodologie en fin de communiqué) montre que :

– 54% de la population française a déjà entendu parler du syndrome d’alcoolisation fœtale aujourd’hui contre 49% en 2020.

– les Français identifient en 2023 davantage les troubles pouvant être liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse et ont plus conscience qu’ils peuvent être détectables à différents moments de l’évolution de l’enfant jusqu’à l’âge adulte. En hexagone, la fausse couche est la principale conséquence identifiée pour 72% des parents 

Les 2 autres études auprès de1001 parents d’enfants de moins de 3 ans en métropole et 505 parents d’enfants de moins de 3 ans (voir méthodologie en fin de communiqué) révèlent que :

  • Les dangers des petites consommations pendant la grossesse sont plus reconnus à La Réunion que partout ailleurs en France. Les risques de favoriser les TCAF dès le premier verre sont plus reconnus à La Réunion qu’en France hexagonale (90% contre 79%). 
  • Les parents ultramarins expriment un meilleur niveau d’information sur les risques de l’alcool pendant la grossesse que les parents métropolitains (78% s’estiment suffisamment informés vs 72% en métropole) et les sources pour s’informer sont différentes. En hexagone, la sage-femme (43%) et le gynécologue (40%) sont citées comme principales sources d’information alors que dans les DROM, les informations via les médias les témoignages dans les médias (TV, radio, Presse : 44% de citations) et sont quasi autant cités que les informations délivrées par la sage-femme (48% de citations). A contrario, les réunionnais reçoivent moins d’information via les gynécologues (30% de citations) ou encore le médecin généraliste (22% de citations) qu’en métropole.
  • Une demande importante de la population pour sensibiliser dès le collège (DROM) et le Lycée (Métropole).
  • Dans le cas où la grossesse est connue, la consommation d’alcool persiste plus en hexagone qu’à La Réunion (selon la déclaration des jeunes parents). En France hexagonale, ils sont 27% au total à déclarer continuer à consommer de l’alcool même en petite quantité pendant leurs grossesses.  38% des parents d’enfants de moins de 3 ans habitant en Ile-de-France déclarent qu’il y a eu une consommation d’alcool même en petite quantité pendant la dernière grossesse de la mère contre 7% à La Réunion

Pourquoi cette si grande différence entre la Réunion et les autres départements de France ?

Depuis 3 ans en métropole et 20 ans à La Réunion, l’association SAF France œuvre à sensibiliser et inciter le plus grand nombre à la prévention de la première cause de handicap mental d’origine non génétique et donc totalement évitable qui touche 15 000 bébés chaque année en France. 

Le Docteur Denis Lamblin, Président de SAF France, déclare : « Les résultats de cette étude OpinionWay confirment à la fois qu’il faut continuer à prévenir à très grande échelle et sur le terrain les jeunes car cela fonctionne.  Cette étude montre également que les femmes continuent de consommer de l’alcool pendant leurs grossesses malgré la connaissance établi que l’alcool est un danger. Il faut maintenant aller plus loin et faire savoir quelles sont les réelles conséquences de l’exposition à l’alcool du cerveau du fœtus. Pour rappel, 15 000 enfants naissent chaque année avec des troubles causés par l’alcoolisation fœtale. Nous devons dès lors intensifier nos programmes et poursuivre la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes -politiques, sociales, sanitaires et économiques- pour mettre fin à ce fléau ».

Pour Anders Røed, Président de Prévention & Modération « La mission de Prévention & Modération est de fédérer l’ensemble des initiatives des organisations professionnelles en matière de consommation responsable des boissons alcoolisées. Son partenariat avec SAF France est un marqueur fort de son engagement dans la lutte contre l’alcoolisation des femmes enceintes et des risques induits pour le fœtus. À travers le SAFTHON, P&M s’associe à SAF France pour diffuser le plus largement possible le message disant qu’il n’y a pas de consommation sans risque pendant la grossesse. »

Pour Thierry Marx, Président confédéral de l’UMIH « Nous sommes des professionnels, acteurs de terrain au service d’une consommation d’alcool encadrée et responsable. L’UMIH est mobilisée pour la 4ème année consécutive aux côtés de SAF France et de Prévention et Modération pour sensibiliser ses clients à l’absence de toute consommation d’alcool durant la grossesse, pour mieux protéger nos enfants de nombreux maux totalement évitables ».

Retrouvez tous les résultats de l’étude ici : Résultats de l’étude

Méthodologie de l’étude Opinionway :

-1- étude réalisée en ligne auprès de 1045 Français âgés de 18 ans et plus (échantillon représentatif en termes de genre, âge, CSP, catégorie d’agglomération et région)

Etude réalisé du 22 au 26 juin 2023

– 2-étude réalisée en ligne auprès de1001 parents d’enfants de moins de 3 ans résidant en métropole (échantillon représentatif en termes de genre, âge, CSP, catégorie d’agglomération et région)

– 2 bis-étude réalisée par téléphone auprès de 505 parents d’enfants de moins de 3 ans résidant dans les DROM (95 en Guyane, 264 à la Réunion, 78 en Guadeloupe et 68 en Martinique). Echantillon représentatif des parents d’enfants de moins de 3 ans résidant dans les DROM en termes de genre, âge, CSP et département.

Etudes réalisées du 18 juillet au 1er août 2023

Les Réunionnais sont les plus informés sur la dangerosité de l’alcool pendant la grossesse mais la mobilisation doit se poursuivre

A l’occasion du 7ème SAFTHON organisé en France autour de la journée Internationale de lutte contre les Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (TCAF), une étude Opinion Way commanditée par l’association SAF France montre qu’il est nécessaire de développer la fréquence et l’impact des campagnes de sensibilisation sur le risque alcool et grossesse auprès des collégiens et du grand public.

Le Tour de France du SAFTHON démarre 

SAF France a donné le coup d’envoi de la 7ème édition du SAFTHON le 9 août à la Réunion pour prévenir le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) et les TCAF. Le Tour de France organisé par l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH),et le soutien de Prévention et Modération partenaire de SAF France depuis 2019 se poursuit ensuite dans toute la France. 

Elisabeth, maman accompagnée par SAF France et Sabrina Dijoux, victime du SAF, ont pu s’exprimer sur leurs besoins et leurs attentes pour mieux accompagner les familles et prévenir le SAF.

Ces évènements, à la rencontre de la population, des autorités publiques, des entreprises et des médias, ont pour vocation de sensibiliser et d’inciter le plus grand nombre à la prévention de la première cause de handicap mental d’origine non génétique et donc totalement évitable. 

63% des réunionnais connaissent précisément le SAF…

L’étude opinionway (voir méthodologie en fin de communiqué) montre que 86% des réunionnais interrogés déclarent avoir déjà entendu parler du SAF et que 63% en ont une connaissance précise. Ce qui place les réunionnais à la première place des DROM. La Martinique est le département où la connaissance est la plus faible avec 66% qui en ont déjà entendu parlé. 

… mais 64% d’entre eux déclarent que la méconnaissance des réelles conséquences est une raison à la consommation d’alcool pendant la grossesse. 

Parmi les raisons de consommer de l’alcool pendant une grossesse, la première est l’addiction à l’alcool chez la femme (64%) puis la méconnaissance des réelles conséquences de l’alcool sur l’enfant à naître (62%) et enfin car les femmes ne savent pas qu’elles sont enceintes (52%). 

Par ailleurs, parmi les hommes interrogés, près d’1 sur 2 déclare avoir diminué (35%) voire arrêté (14%) de consommer des boissons alcoolisées pendant la dernière grossesse de leur conjointe. 
22% indiquent ne pas avoir changé leur consommation d’alcool. A noter que 30% des hommes déclarent avoir apporté un soutien à leur partenaire pour l’encourager à ne pas boire d’alcool.

Enfin, 90% des habitants des DROM interrogés s’accordent à dire que le meilleur moment pour commencer à informer sur les risques est pendant la scolarité, notamment au collège.

Le Docteur Denis Lamblin, Président de SAF France, déclare : « Les résultats de cette étude opinionway confirment qu’il y a encore beaucoup à faire pour informer la population sur le risque alcool et grossesse alors que 270 enfants naissent chaque année avec des troubles causés par l’alcoolisation fœtale à La Réunion. Nous devons dès lors intensifier les soutiens au plan d’action préconisé par SAF France qui répond totalement aux demandes de la population exprimées dans cette étude. »

Le plan global préconisé par SAF France (sur le modèle canadien adapté à la France) pour réduire drastiquement le nombre d’enfants victimes du SAF.

Cette année, l’association SAF France a accompagné 48 familles (250 familles depuis 2019) dont 70% ont arrêté ou diminué fortement leur consommation et sensibilisé 1900 collégiens (6400 élèves depuis 2019). Cette année, 193 actions du SAFTHON ont eu lieu ou seront organisés au mois de septembre. 

Parmi les 193 actions du SAFTHON 2023, sont prévues : 

  • 8 au 10 septembre : Stand de prévention SAF aux Francofolies à Saint-Paul 
  • 09 Septembre : Pour la Journée internationale de sensibilisation au SAF et autres TCAF, un village SAFTHON réunissant 60 associations, des entreprises, des artistes autour de la prévention se tiendra au moulin maïs à St Louis. Une marche solidaire sera organisée le matin à partir de 10h animés par les jeunes saint-Louisiens. Vous retrouverez des activités tels que le belly painting, concert solidaire, des dépistages, un défilé solidaire, etc..  On vous attend de 9h30 à 17h. 
  • 7 octobre : Le club Inner Wheel est organise un déjeuner dansant pour une levée de fond en faveur du SAFTHON. L’événement se tiendra à Sainte-Rose. 

Le programme complet  

SAF France organise une collecte de dons

SAF France communique à cette occasion sur les différents moyens de donner au SAFTHON afin de soutenir les actions de prévention et d’accompagnement des mamans. 

Pour le grand public, vous pouvez faire un don en : 

  • Mettant une pièce parmi les 225 tirelires jaunes déposées partout sur l’île (boulangeries, stations-services, cafés, restaurants, camions bars…) (voici la carte
  • Flashant le QR code sur les affiches (en pj)
  • Donnant via le site sécurisé de SAF France https://saffrance.com/donner-au-safthon/

Pour les entreprises :

Contacter Thomas Gérard : Thomas.gerard@saffrance.com ou au 0692 022 914. 

Méthodologie de l’étude Opinion Way :

Etude réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 505 parents d’enfants de moins de 3 ans habitant dans les DROM (Réunion, Guyane, Guadeloupe, Martinique).  Terrain réalisé en ligne du 18 juillet au 1 er août 2023.

Newsletter 1 – édito

En Bretagne comme ailleurs en France, les effets dramatiques de l’alcool sur le fœtus, et en particulier son cerveau, représentent un véritable enjeu de santé publique. Dans notre région , environ 650 enfants naissent tous les ans porteurs d’un handicap qui rendra leur insertion sociale et leur vie familiale difficiles, voire impossibles.

Le but d’une association comme SAFFRANCE est de convaincre un public aussi large que possible qu’il n’y a pas de fatalité : le handicap lié à l’alcoolisation fœtale peut et doit disparaitre, il suffit pour cela que chaque future maman sache qu’aucune goutte d’alcool ne doit être absorbée pendant la grossesse.

Mais il serait peu responsable de penser que seules les femmes doivent être partie prenante dans l’attitude à avoir vis-à-vis de l’alcool. L’entourage d’une femme qui veut devenir maman ,et en tout premier lieu son conjoint, doit être un soutien en l’encourageant à ne pas boire d’alcool et non pas l’inciter à le faire même en petite quantité « car à petite dose, il n’y a pas de risque » . Eh bien, si le risque existe quelle que soit la dose prise !

Mais pour que ce message passe encore mieux non seulement auprès du grand public mais auprès des professionnels de santé, de l’éducation nationale, de la justice , il est nécessaire que les pouvoirs publics nationaux, régionaux et départementaux prennent conscience de l’importance de ce fléau et soutiennent l’action des associations de professionnels et des associations de familles qui font tout leur possible pour qu’un seul message prévale : « Pas d’alcool pendant la grossesse ».

HG

Un village SAFTHON, pour plus d’égalité

Le village SAFTHON, un lieu unique, pour répondre aux nombreux besoins des femmes et leurs familles

Le 8 mars est la journée des droits des femmes pour plus d’égalité entre les sexes. Le cœur de réseau de SAF France reproduira le 5 mars, au sein d’un village SAFTHON, l’accompagnement proposait toute l’année, aux femmes et aux familles concernées par l’alcoolisation fœtale au sein de SAF France. Sage-femme, gynécologues, conseillère juridique, médiatrice sociale, coach sportif et nutritionniste … Des professionnels et experts seront sur place afin de répondre aux questions des femmes sur leur stand, mais également sous forme d’ateliers. Pendant ce temps, les enfants de 3 à 10 ans pourront participer à des ateliers spécifiques.

Le bilan du village SAFTHON pour la journée des droits des femmes est à retrouver en vidéo ici : https://youtu.be/PbPCcyEV1jQ

Village SAFTHON avec la mairie des Avirons

Quand, quelle heure, et où est-ce ?

Participez au village SAFTHON, le dimanche 5 mars de 8 h 30 à 13 h au Bleu Bayou (forêt de l’étang-salé).

Qui peut participer ?

Ouvert à toutes les femmes (avec ou sans problème avec l’alcool) en particulier et à leurs familles.

Pour participer :

Rendez-vous le 5 mars au Blue Bayou dès 8 h 30 du matin. Pour la balade à vélo, ramenez votre vélo, protection, une tenue de sport, une casquette et votre bouteille.

Pas de vélo ? SAF France et son partenaire mettent à disposition des vélos en location sur place.

Vous pourrez également acheter vos fruits et légumes sur place auprès des agricultrices pëi.

Le programme 

Santé, Bien-être, accès au droit, accompagnement professionnel, soutien social…et artistes !

Le village SAFTHON répond dans un même lieu à tous vos besoins.

8 h 30 à 13 h : village SAFTHON (stand d’information, dépistages, balades à vélo)

11 h 30 à 12 h 30 : plateau artistique : Karen & Son’j, Gilbert Pounia, Faustine, Jimmy & Sarah Nathy, Kévin Lebon, Cindy Hoarau, Ti Kaf.

14 h à 16 h : Concours de Slam de collégiens, Fon’ker, Lecture des Slams, Remise des prix du concours du Slam SAFTHON.

En savoir plus sur le cœur de réseau de SAF France 

Le cœur de réseau est composé de 2 travailleurs sociaux qui endossent le rôle de médiateurs sanitaires par bassin de 5 000 naissances. Les médiatrices font le lien entre les femmes et les professionnels de santé, du social, de la justice, de l’éducation nationale qui gravitent autour de ces familles.

Elles construisent une relation de confiance avec les femmes et permettent, par un accompagnement de proximité, de répondre à leurs besoins.

En 2022, le cœur de réseau a accompagné 46 femmes et familles et a permis :

  • La naissance d’un enfant indemne de SAF ou TCAF sur 1 grossesse parmi les 46 femmes,
  • D’accompagner 2 femmes en soins addictologiques,
  • 232 visites à domicile,
  • L’accès au droit à 17 familles,
  • L’orientation au centre de diagnostic de 5 enfants SAF/TCAF,
  • La tenue de 42 ateliers de valorisation,
  • L’insertion de 5 femmes (3 en emploi et 2 en formation).

Le cœur de réseau est expérimenté dès 2001 par l’association Réunisaf et a permis l’arrêt et/ou la diminution des consommations d’alcool par près de 75 % des femmes accompagnées et la naissance de plusieurs dizaines de nouveaux nées indemnes.

Contact : 0692 42 13 63