Traduire

Partager

CONFÉRENCE À MOSCOU

SAF France représente la France au 3éme forum international

Cette conférence internationale s’inscrit dans le cadre des 8 objectifs du plan millénaire pour le développement adoptés en 2000 à New York par 193 Etats membres de l’ONU, et au moins 23 organisations internationales, qui ont convenu de les atteindre pour 2015.

Ces objectifs recouvrent de grands enjeux humanitaires : la réduction de l’extrême pauvreté et de la mortalité infantile, la lutte contre plusieurs épidémies dont le SIDA, l’accès à l’éducation, l’égalité des sexes, et l’application du développement durable.

L’association SAF France a été invitée à répondre aux avancements de l’objectif numéro 4 du plan millénaire qui est de « Réduire la mortalité des enfants ». L’intervention de SAF France a permis de mettre en lumière les problématiques liées aux Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale, jusqu’à ce jour totalement occultées du plan. Cette occasion unique a permis à l ‘association de faire reconnaître l’urgente nécessité d’intégrer la réduction des TCAF au plan Millénaire. Le Docteur Denis Lamblin Président de SAF France s’est appuyé sur la Charte internationale validée par 35 pays en octobre 2013 pour dire que : « Lorsque plus d’un million de bébés naissent chaque année dans le monde avec des malformations d’une cause connue et évitable, la réponse doit être immédiate, déterminée, durable et efficace ». Il a aussi souligné que la prévention des TCAF participe grandement au respect des Droits internationaux des enfants, autre thème phare de ces journées.

Au vu des réactions des nombreuses délégations présentes ce problème atteint tous les continents mais il est le plus souvent dénié ou totalement méconnu. La coordinatrice pour l’OMS* en charge des politiques mondiales pour la santé des mères, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent a promis d’inscrire ce problème de santé publique dans les priorités. L’association espère que ces propositions seront écoutées et mèneront à un plan d’action dans une majorité de pays dont la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *